Boire du café quand on a ses règles

Les règles ou encore les menstruations font partie intégrante de la vie de la femme. Elles diffèrent selon le métabolisme, le physique, les habitudes et les modes de vie de chacune. Durant la période des règles, les femmes font face à quelques contraintes d’obligation, de proscription voire de prohibition dont ellesseules peuvent en témoigner les véracités. Mythes ou réalités ? À chacune sa réponse.

Pas d’irritants pendant les règles

Plusieurs activités et quelques aliments sont proscrits pendant les règles, car si certaines pratiques et certains modes d’alimentation sont anodins, d’autres peuvent être dangereux, voire fatals. Les femmes qui souffrent de règles douloureuses sont les plus touchées par cette indication, car la consommation pendant cette période intensifie le stress qui peut bouleverser l’organisme et donc impacter l’appareil génital.

Parmi ces indications se pose la problématique du café. L’absorption du café pendant les règles est proscrite, car la caféine a pour caractéristique principale de resserrer les vaisseaux sanguins. Cette réaction peut provoquer une déshydratation. Quand la déshydratation prend de l’ampleur, elle peut rapidement atteindre le cerveau et entraîne des maux de tête intenses et un dérèglement important de l’état névralgique. Tous les malaises menstruels (la sensation de brulure, les douleurs abdominales, les crampes et les lourdeurs…) sont dus à ces combinaisons.

La propriété d’excitant du café due à son taux de caféine élevé provoque également, outre les maux de tête, des insomnies qui perturbent l’état en général, des sautes d’humeur et de l’anxiété. Les effets de la prise de caféine agissent en effet sur l’état sentimental et psychologique de la femme.

D’un autre côté, la prise de café favorise l’élimination du magnésium dans le sang et peut causer une carence en magnésium qui influe sur la teneur en calcium du sang. Tout cela peut engendrer une défaillance des muscles voire, plus gravement, le système et les conduites nerveuses ce qui peuvent être fatales pour la femme qui est déjà faible pendant les règles.

En parallèle, il n’y a pas que le café qui déconseillé, mais également les boissons gazeuses et surtout les boissons très sucrées et bien d’autres aliments.

Le café pendant les règles, à consommer avec modération

Toutefois, le café consommé d’une manière plus équilibrée peut être bénéfique que ce soit lors de la période menstruelle ou au-delà bien que cela reste dans le choix de tout un chacun. C’est pour cela, qu’il vous faut la meilleure machine à café, afin de boire un très bon café. L’hypersensibilité chez la femme due aux bouleversements hormonaux provoque des envies exceptionnelles. Le café peut en être une, car la caféine qu’il contient peut devenir un antinévralgique si le café est bu lors du petit-déjeuner ou après les repas et bien sûr en quantité modérée.

Si en temps normal, une femme prend habituellement du café, en diminuer la quantité lors de ses menstruations peut l’aider à réduire le ballonnement.

Quoi qu’il en soit, les boissons chaudes, à forte teneur en caféines ou pas, sont conseillées pendant les règles et même pendant la période prémenstruelle, car elle permettrait de fluidifier le flux sanguin et éviterait tous gènes lors des menstruations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *